Les métiers d’avenirs

Les études supérieures font partie des étapes éducatives pour aboutir à l’obtention d’un diplôme en vue d’un emploi stable et rémunérateur.  Les  enfants dès leur plus jeune âge se mettent dans la peau d’un personnage professionnel,  les petites filles qui rêvent de devenir hôtesses, ou mannequins, tandis que les garçons endossent  le costume de pilote, de marin, d’ingénieur, ou encore de cosmonaute. D’une manière générale, l’orientation se passe avant l’obtention du Bac c’est-à-dire entre 16 et 17 ans

Les métiers et leurs exigences

Il y a beaucoup de professions  qui exigent une maîtrise acceptable de certaines langues, et des conditions physiques de qualité. Parmi les plus prisés, il y a le métier d’hôtesse de l’air pour les femmes et de stewards pour les hommes. Ce sont là des fonctions qui nécessitent la pratique parfaite de plus de 3 langues minimums, une aisance naturelle pour la communication. L’âge est aussi un critère important lors de la sélection de ces agents navigants, l’aspect étant primordial dans ce métier. Concernant les conditions liées au physique, une hôtesse devrait avoir une taille égale ou dépassant 1 mètre 60, et les hommes doivent faire plus de 1 mètre 70. Plusieurs écoles de formation sont disponibles pour les jeunes qui veulent devenir agent d’escale (voir le site http://www.ilia.fr/personnel-sol/agent-descale/agent-descale pour plus de détails).

La vente fait aussi partie des professions qui nécessitent une bonne prédisposition pour l’élocution. Cela s’explique par le fait que le vendeur entretien un lien direct par le moyen d’une conversation avec le client. Ce qui veut dire qu’une présentation correcte, une diplomatie, et des arguments de vente imparables devront être respectés. Il ne faut pas négliger les Fondamentaux de la vente (consulter le site http://www.vendeurs-elite.fr pour plus d’informations) car c’est avant tout grâce à ces apprentissages qu’un vendeur réussit ou non à écouler ses produits.

 

Les débouchés des filières scientifiques

Depuis longtemps, la gente masculine a eu tendance à s’orienter vers les filières scientifiques. Cela s’explique par le fait que les hommes sont d’avantages attirés par les métiers qui nécessitent une faculté de raisonnement que les femmes. La médecine par exemple, est une filière qui offre des possibilités pour devenir, médecin, docteur, chirurgien, diététicien, gynécologue, oncologue…etc. Les dérivés de la médecine sont nombreux. La Médecine chinoise (visiter le site medecine-traditionnelle-chinoise.eu/ pour plus de renseignements) est une formation professionnalisante axée sur les pratiques médicinales chinoise.

Les études d’économie, de commerce, de comptabilité et de gestion ont également plusieurs débouchés important comme devenir agent immobilier, gestionnaire, économiste, trésorier, ou encore comptable. On trouve plusieurs instituts spécialisées dans le commerce et la gestion comme l’Ecole supérieur Toulouse (pour plus de détails, voir le site http://www.istef.fr/).Les personnes qui choisissent de suivre cette voie s’oriente vers le management, ou les postes de direction.